Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 01 février 2010

Événement de la semaine

Un simple rappel mais j'espère utile...

L’ESPRIT CANUT propose :

REFLETS DU TERRITOIRE DANS LA LITTERATURE LYONNAISE

 

Conférence par Roland Thevenet

 

Le Mercredi 3 février à 20h 30

Cinéma Saint-Denis

77 grande rue de la Croix-ROUSSE

Entrée 5 euros

jeudi, 14 janvier 2010

Conférence de Solko à Lyon

 

La vie continue...

Je reparlerai d'Haïti quand j'aurai des nouvelles...Nous avons hâte de savoir comment ça se passe. En attendant,

L’ESPRIT CANUT propose :

REFLETS DU TERRITOIRE DANS LA LITTERATURE LYONNAISE

 

Conférence par Roland Thevenet

 

Le Mercredi 3 février à 20h 30

Cinéma Saint-Denis

77 grande rue de la Croix-ROUSSE

Entrée 5 euros

!Bhi9dn!!mk~$(KGrHqIOKjYEsmL3(tC6BLJo3!)0Gw~~_12.jpg

De Sénèque à Jules Michelet, de Maurice Scève à Jean Reverzy... C’est surtout entre 1830 et 1930, alors que le destin de la ville et son identité sont liés presque exclusivement à la Fabrique de la Soie, que cette Comédie Lyonnaise eut pleinement droit de Cité. Nous suivrons durant cette soirée sa naissance difficile, ses heures de gloire et son déclin, tout en nous posant la question de ses enjeux et de sa légitimité.

vendredi, 13 novembre 2009

Merci aux Canuts

Novembre à Lyon c'est le mois des Canuts. À découvrir chez Solko le programme de  toutes les manifestations proposées en commémoration  de la révolte des Canuts de novembre 1831.

Les Canuts.jpg
A l’occasion du
« Novembre des Canuts »
Samedi
21 novembre
20 h 30
Eglise
Ste Elisabeth
Rue Hénon
( Lyon 4ème )
«Les Canuts»
Oratorio de Joseph Kosma
Poème de Jacques Gaucheron
Choeurs de l’Association Musicale Populaire
piano et percussion
sous la direction de
Pierre Vallin
Participation aux frais : 10 euros
Insurrection à Lyon - Gravure du XIXème s     Bibliothèque Municipale de Lyon SJIF 148 / 35.

mercredi, 04 novembre 2009

Rencontre littéraire

Une rencontre à ne pas manquer : deux écrivains atypiques et originaux. Il y en a un que je connais mieux que l'autre !

Le jeudi 5 novembre

à partir de 18 heures,

la Librairie le Bal des Ardents

accueille

Serge Rivron et Pierre Autin-Grenier

les deux derniers lauréats du prix Léo Ferré
pour une rencontre et une lecture autour de leurs textes.


Librairie Le Bal des Ardents
17, rue Neuve / 69001 LYON
tel : 04 72 98 83 36


La librairie Le Bal des Ardents est située sur la Presqu'île, entre la Place des Terreaux (métro Hôtel-de-Ville) et les Cordeliers (métro Cordeliers).

Le prix Léo Ferré est décerné par la ville de Grigny.

Pierre Autin Grenier l'a obtenu en 2007 pour arton1191-2deb5.jpg "Un cri"

et Serge Rivron pour "La Chair" en 2008.

 

lachair.jpg

dimanche, 25 octobre 2009

Une belle rencontre

11832_163793644511_668574511_2622980_4306987_n.jpgC'est à une bien belle rencontre que j'ai été conviée jeudi, par Sandrine Runel, conseillère générale du 9ème arrondissement de Lyon, pour représenter l'École des Grands-Parents Européens.

Il s'agit d'une campagne de solidarité à partir d'un arbre. Explication sur son blogue.

"Le Foyer Notre Dame des Sans Abri dont le siège et un grand nombre d’établissements se trouvent dans le 7°, au coeur de la Guillotière, a mis en place l’opération “Abre de la Solidarité”.

Il s’agit de la 6° campagne des Arbres de la solidarité. Afin de pouvoir financer de nombreuses actions et permettre aux plus démunis de bénéficier de repas ou d’un hébergement, l’association a lancé cette opération et sollicite les entreprises, les particuliers, et les collectivités locales pour faire preuve de générosité et de solidarité en faisant un don au foyer."

Notre Dame des Sans Abris mène à Lyon une action extraordinaire  qui va bien au-delà de l'accueil d'urgence. Le foyer travaille à l'aide des démarches administratives pour les Sans-Papiers et à l'insertion.

Mais ce qui m'a le plus marquée dans cette manifestation est la rencontre d'une classe appelée CLA. Il s'agit d'une classe pour les enfants qui arrivent en France ne parlant pas français. Un seul enseignant, ou presque pour  apprendre notre langue. Un investissement et un enthousiasme remarquables pour celui avec lequel j'ai pu échanger. Son rôle va également bien au-delà de celui d'un enseignant : il s'occupe de toutes leurs formalités administratives, les accompagne à la cantine voire à l'arrêt de bus si ses élèves sont trop perdus. J'ai pu discuter avec ceux de ces jeunes débrouillés en français. La plupart d'entre eux étaient arméniens mais avaient transité par la Russie où on leur avait interdit l'accès aux écoles. Une jeune fille m'a beaucoup touchée : le regard vif, parlant déjà bien français. Leur enseignant m'a dit la joie de travailler avec ces adolescents-de 12 à 17 ans-très motivés pour apprendre; et très respectueux.

Mais problème !

Grave problème.

Ces classes qui permettent à des enfants étrangers de s'intégrer sont menacées. Elles peuvent être reconduites d'une année sur l'autre mais très facilement supprimées. Ainsi ces nouveaux arrivants peuvent se retrouver dans des classes normales où ils seront pour la plupart perdus.

Pire !

L'Académie refuse de faire connaître le nombre de ces CLA pour que leurs enseignants ne puissent se regrouper et faire pression en cas de suppression.

Qui se soucierait en effet de leur disparition ?

 

jeudi, 17 septembre 2009

Le patrimoine des cataphiles

Ce week-end, journée du Patrimoine. Pour ma part aux dorures et aux fastes  des monuments lyonnais je préférerai les souterrains et suivrai les cataphiles dans les souterrains du Fort de Vaise.

accueil.jpg

samedi 19 septembre 2009, à 10:00
Heure de fin :   
dimanche 20 septembre 2009, à 19:00
Lieu :   
Fort de Vaise - Souterrain et exterieur - Lyon
Adresse :   
25-27, Bd St exupéry 69009
Ville :   
Lyon, France

De belles visites virtuelles vous sont proposées également par La Taupe.

mercredi, 19 août 2009

Voyage, voyage...

a7f44cb55fe3b2fd72ab76dc3c0e4bd1.jpgCe matin, les supporters du club de foot  d'Anderlecht étaient déjà en ville pour le match de ce soir contre l'OL.

À 11 heures, ils traînaient lamentablement rue de la Ré, visiblement  ne sachant que faire... Certains déjà imbibés de bière.

Moi qui adore voyager ça me dépasse qu'on ne profite pas d'une journée dans une ville étrangère pour la visiter...